La Thérapeutique de l’Egypte Ancienne par Aladin HATEM


Séminaire « La Thérapeutique
de l’Egypte Ancienne »

Niveau 1 – Amulettes et Hiéroglyphes

Animé par Aladin HATEM

du vendredi 21 au dimanche 23 juin 2019

à Sanary sur Mer (83)


Les amulettes, communes à toutes les civilisations, ont une origine très ancienne qui remonte aux temps préhistoriques. De nombreux témoignages, datant du Paléolithique supérieur (perles, coquillages percés, dents d’animaux, etc…), montrent que leur usage est directement lié aux premières manifestations d’une expression magique et funéraire. L’Égypte n’échappe pas à la règle.

Les amulettes égyptiennes, prisées des vivants comme des morts, étaient destinées à écarter dangers et démons, à porter chance, à développer certaines vertus comme la puissance, la résistance ou la force, ou bien tout simplement, à s’assurer une bonne santé. Les médecins égyptiens  les utilisaient, en complément d’autres remèdes et de sorts, pour favoriser la guérison des malades.

Le fonctionnement de quelques uns de ces fascinants objets magiques :

La Croix Ankh
L’amulette Ankh, qui symbolise la vie, est garante d’une existence heureuse.

Le Pilier Djed

Le pilier Djed (qui représente la colonne vertébrale d’Osiris) symbolise la stabilité, la résurrection, la durabilité et la résistance. Le défunt, grâce à cette amulette, espère garder son intégrité dans l’au-delà, avant de ressusciter pour gagner l’éternité.

Le Nœud d’Isis
L’amulette dite « Nœud d’Isis » ou « tyet »  symbolise force et la magie d’Isis. En effet, c’est grâce aux nœuds d’un cordon qu’Isis, par sa magie, a ressuscité Osiris, ce qui explique que cette amulette soit souvent combinée avec celle du pilier-djed, symbole associé à Osiris.
Les vivants comme les morts l’utilisent pour son pouvoir protecteur.

L’Œil Oudjat

L’œil Oudjat  (ou œil d’Horus) est l’une des amulettes les plus utilisées. Ses pouvoirs sont très étendus, son champ d’action quasi infini. Elle éloigne les forces maléfiques, les blessures et les maladies des vivants et leur porte bonheur ; posée sur le corps des défunts, au cours du processus de momification, elle préserve l’incision opérée pour ôter les organes internes et protège les défunts eux-mêmes dans l’au-delà

Le Papyrus

En colonnette, l’amulette symbolise la régénération (ou renaissance) et la verdeur. Le papyrus est également représenté, en tant qu’amulette, sous sa forme double.

Le Scarabée
Le scarabée est associé à la renaissance. Il incarne la vie, la fertilité et le soleil levant ; en effet, chaque matin, il pousse Râ (le soleil) dans le ciel, à l’aide de ses antennes « cornes ».
L’amulette, qui remplace le cœur du défunt dans l’au-delà (dans le processus de momification), doit empêcher ce dernier, lors du jugement devant Osiris, de s’exprimer contre le défunt. En outre, elle protège les vivants.

Aladin HATEM Égyptologue franco-égyptien, spécialiste  reconnu de l’égyptologie sacrée (Science des secrets mystiques de l’Égypte ancienne)  et de l’expérimentation des états non ordinaires de conscience ainsi que de la perception et du traitement des corps d’énergie.

Né en 1973, il  a commencé ses initiations à l’âge de 20 ans. Après des années de recherches et de réflexions et au terme  des  milliers de rencontres, il s’est consacré à l’étude  de la tarologie égyptienne, du phénomène de la réincarnation et sur les possibilités thérapeutiques liées aux vies antérieures.

A travers l’utilisation d’états d’expansion de conscience, il a remonté le temps jusqu’au début de l’ère des pharaons et il a pu ramener les secrets des anciens prêtres-initiés d’Egypte.

La lecture vibratoire de ces hauts lieux lui a permis d’identifier que certains temples et pyramides formaient une immense balise temporelle, une sorte d’horloge astronomique conçue pour marquer le «Temps Premier», l’époque où Isis et Osiris marchèrent parmi les humains…


Tarif pour les 3 jours : 330€

Renseignements et Inscriptions :
Stéphanie BAGNIS – 06 13 54 14 76
Contact Mail

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.